Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Publié le par Les petites idées culinaires de Chris Andco

Il y a des monuments qui fascinent tant par leur beauté architecturale que par leur richesses culturelles, le Mont Saint-Michel en faisait parti pour moi. Lorsque Gilles Lamy et Jean-David Berthelot de l’agence Media Ventilo m’ont contactée afin de me proposer de le visiter et de découvrir l’Auberge de La Mère Poulard, je n’ai pas hésité une seule seconde et ma réponse fut un grand OUI !!! Je n'étais encore jamais allée visiter ce magnifique monument.

La passionnée d’histoire que je suis n’a pas résisté à l’envie d’en savoir plus sur cette femme mythique mais bien réelle que fut Anne Poulard. Anne Boutiaut, de son nom de jeune fille, est née en 1851 à Nevers. Ses parents sont maraîchers et, sans grande instruction, Anne devient femme de chambre chez Édouard Corroyer, architecte en chef des Monuments historiques. Cette rencontre va bouleverser sa vie car ce dernier est chargé de la restauration de l'abbaye du Mont-Saint-Michel. Anne, surnommée Annette, quitte donc le cocon familial en 1872 pour vivre une nouvelle vie au Mont Saint-Michel. Elle ne tarde pas à faire la rencontre du fils du boulanger du Mont : Victor Poulard. Ils se marièrent en 1873 et resteront unis et ne quitteront plus le Mont Saint-Michel jusqu’à leur mort.

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Dès leur mariage célébré, les époux Poulard décident de prendre en gérance un établissement modeste du nom de l'« hostellerie de la Tête d'Or ». Ce bâtiment était en lieu et place de l’actuelle Poste du Mont Saint-Michel. On peut encore y découvrir la célèbre cheminée qui servait à faire cuire la fameuse Omelette. En effet, à la fin du XIXème siècle, les visiteurs du Mont étaient loin d’être aussi nombreux que de nos jours. Les pèlerins arrivaient au gré des marées et il fallait, le matin comme le soir, pouvoir leur offrir de quoi se restaurer et reprendre des forces. Annette eu donc l’idée d’inventer un plat nourrissant et vite préparé, c’est ainsi qu’est née la fameuse omelette mousseuse, baveuse et aérée de la Mère Poulard. Sans vous dévoiler le secret de cette fameuse omelette que je ne connais naturellement pas et qui est gardée précieusement secrète, je dirais qu’il faut tout d’abord séparer les jaunes des blancs, bien fouetter les blancs avant d’y incorporer les jaunes et d’y ajouter du beurre. L’omelette est ensuite cuite au feu de bois qui lui apporte un goût très particulier et subtil. Pour les enfants des pèlerins, elle inventa les fameuses galettes qui étaient vite englouties tant elles étaient bonnes. Mais Annette Poulard ne s’est pas contentée de régaler ses convives avec son omelette et ses galettes, à la fin de sa vie, elle dispose d’une centaine de plats à son répertoire en passant par l’agneau, les poissons , les légumes et les crèmes sucrées.

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Le nom de « Mère » étant donné à l’époque aux femmes chefs en cuisine. On peut considérer Annette Poulard comme une autodidacte car elle a suivi quelques cours d'orthographe et de mathématiques que lui dispensait la sœur institutrice du Mont-Saint-Michel après son mariage et s’est mise à cuisiner et à tenir sa première auberge avec son mari rapidement après leur mariage. En 1888, les époux achetèrent l’Hôtel du Lion d’Or, le détruise et font construire sur son emplacement un hôtel baptisé « À l’omelette renommée de la Mère Poulard ». C’est dans cet établissement que j’ai eu la chance de dormir deux nuits !

C’est donc la joie au cœur que je fais mes valises le mercredi 27 juillet 2016 pour vivre deux jours de rêve éveillé !!

Je suis attendue pour 18 h à l’accueil du Relais Saint-Michel, le dernier hôtel avant de traverser la baie du Mont Saint-Michel. D’Angoulême, il m’a fallu 6 h pour me rendre au Mont Saint-Michel en voiture en faisant un arrêt. La route est très bonne, je ne suis pas passée par l’autoroute. J’avais donné RDV à mes deux autres copines blogueuses elles aussi invitées : Sylvie qui tient la page Bâton de Vanille et Isabelle qui à la page Facebook et le blog Les recettes de Zaza et de ses Cop’s. Nous étions en tout 8 blogueurs administrant des blogs de voyage, sortie ou cuisine.

Sylvie (à gauche), Isabelle (à droite) et moi.

Sylvie (à gauche), Isabelle (à droite) et moi.

Nous sommes accueillis par Gilles Lamy, directeur du développement pour Média Ventilo qui est une agence de conseil en web marketing et Fanny Boyet, la responsable Communication et Marketing du groupe La Mère Poulard. C’est d’ailleurs le beau visage de Fanny qui représente la Mère Poulard sur toutes les enseignes depuis quelques années.

C'est maintenant le visage de Fanny Boyet, Responsable Communication et Marketing du groupe, qui représente le visage de la Mère Poulard sur les enseignes et les paquets de biscuits.

C'est maintenant le visage de Fanny Boyet, Responsable Communication et Marketing du groupe, qui représente le visage de la Mère Poulard sur les enseignes et les paquets de biscuits.

C'est le très gentil Gilles Lamy, directeur du développement pour Média Ventilo qui est une agence de conseil en web marketing, qui nous fait la visite nocturne du Mont Saint-Michel et qui accompagne notre groupe durant les 2 jours avec Fanny.

C'est le très gentil Gilles Lamy, directeur du développement pour Média Ventilo qui est une agence de conseil en web marketing, qui nous fait la visite nocturne du Mont Saint-Michel et qui accompagne notre groupe durant les 2 jours avec Fanny.

Voici Dominique Gilbert qui nous a fait découvrir tous les secrets du Mont Saint-Michel durant ces deux jours, il connait ce lieu mythique comme sa poche pour y être guide depuis 25 ans !

Voici Dominique Gilbert qui nous a fait découvrir tous les secrets du Mont Saint-Michel durant ces deux jours, il connait ce lieu mythique comme sa poche pour y être guide depuis 25 ans !

De 18 h 30 à 19 h, c’est Dominique Gilbert, guide au Mont Saint-Michel depuis un quart de siècle et donc très calé, qui nous fait la visite du barrage et l’explication du Grand Projet Écologique du Mont. La construction de ce barrage débute en 2006 et se termine en 2009, l’objectif étant de désensabler la baie grâce à une technique de chasse-marée et un pont-passerelle. Ce barrage de 138 mètres de long, 32 mètres de large et 10 mètres de haut est ouvert au public et libre d’accès. Huit vannes permettent d’effectuer des lâchers d’eau après décantation des sédiments et deux passes à poissons assurent la reproduction des espèces qui frayent dans le lit du Couesnon. La construction du barrage a permis à la faune et la flore de se multiplier.

Par ailleurs, les visiteurs peuvent se garer sur un parking gratuit à environ 3 km du Mont et venir ensuite par navette gratuite ou cheval jusqu’au pied de ce remarquable édifice. La baie côté Nord du barrage est Normande et Bretonne du côté Sud. Cette différence est symbolisée par les emblèmes des deux régions gravées sur le pont du barrage qui a une forme de bateau et qui se marie parfaitement bien avec le paysage.

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Après cette visite fort intéressante, on a bien apprécié le délicieux apéritif servi au salon- bar panoramique de l’Auberge de la Mère Poulard. Alain Grespier, chef de cette auberge depuis plus de 10 ans nous a offert un délicieux cidre labélisé Mère Poulard et 3 sortes de mises en bouches présentées sur les sablés de cette enseigne :

- du foie gras et chutney aux pommes,

- crème citronnée et émincé de saumon fumé

- mousse de poivrons et herbes aromatiques.

Le salon - bar se trouve au deuxième étage de l'Auberge. On a une magnifique vue sur la baie du Mont Saint-Michel. au même étage, se trouve une grande pièce avec tous les biscuits et produits labélisés Mère-Poulard.

Une petite coupe de champagne pour faire couler le tout avant de passer à table …

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Avant le repas, nous avons assisté au battage des œufs par Anthony, l'omelettier de l'Auberge de la Mère Poulard. Sa façon de battre l'omelette est vraiment particulière et en rythme ...

Anthony, l'omelettier de l'auberge de la Mère Poulard.

Le dîner est servi dans la grande salle du Rocher de l’Auberge de la Mère Poulard. Cette pièce est vraiment majestueuse avec le rocher apparent et l’arcade de pierre. Les tables sont dressées avec du linge blanc, les assiettes blanches en porcelaine et les fleurs blanches et rouges ornent la table … de quoi vous mettre en appétit !!!

La grande salle du Rocher de l’Auberge de la Mère Poulard.

La grande salle du Rocher de l’Auberge de la Mère Poulard.

Au menu, j’ai choisi :

- Dégustation de la terre : rillettes de confit de canard, terrine de volaille aux pistaches, foie gras de canard maison

- Omelette de La Mère Poulard au saumon fumé

- Dégustation de desserts : mini crème brûlée, crumble aux pommes, tartelette chocolat.

Le tout arrosé d’un délicieux vin blanc ou rouge, à notre convenance … ce repas était tout simplement divin …

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Gilles nous fait ensuite la visite du Mont Saint-Michel la nuit, les rues étaient légèrement illuminées et l’abbaye brillait de mille feux. C’était tout simplement magnifique et j’ai vraiment eu l’impression de vivre un instant unique tant la majesté des lieux, le silence simplement interrompu par le cri des goélands étaient émouvants.

Je vous laisse admirer les photos qui parlent d’elles mêmes.

Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Nous rentrons dans nos chambres vers minuit après avoir bien profité de la balade nocturne. Ma chambre se trouvait dans l’annexe soit un bâtiment jouxtant l’hôtel-restaurant et était vraiment très spacieuse composée d’un lit double, deux peignoirs, des chaussons confortables, du nécessaire de toilette dans la salle de bain, d’un bar à disposition, une télévision, un mobilier en bois massif, des parures de lit blanc, des épais rideaux rouges et un magnifique bouquet de fleurs fraîches. L’établissement est visiblement en train de refaire petit à petit les chambres, la mienne était ancienne mais j’aime beaucoup le style rustique et cosy à la fois.

Une courte nuit de sommeil m'attend avant de découvrir le Mont plus en détails le lendemain ... je vous raconterai tout dans l'épisode 2 à venir ...

Print Friendly and PDF
Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).Mon escapade au Mont Saint-Michel sur les traces de La Mère Poulard (épisode 1).

Commenter cet article

tatageneu 20/08/2016 18:29

beau reportage ,

Les petites idées culinaires de Chris Andco 20/08/2016 19:32

Merci beaucoup et bon week-end

Zaza 20/08/2016 16:18

Parfait !!! on s'y croirait !!! j'ai l'impression d'y être allée ...mdr

Les petites idées culinaires de Chris Andco 20/08/2016 17:45

Tu me fais bien rigoler Zaza

Chantal 20/08/2016 14:44

Merci pour ce partage. Je suis allée plusieurs fois au Mont Saint Michel mais je n'ai jamais eu la chance de le voir de nuit. C'est une merveille. Je pense que tu as beaucoup d'images dans la tête Bisous Chantal

Les petites idées culinaires de Chris Andco 20/08/2016 14:56

Coucou Chantal,
J'ai profité à fond de mon séjour quitte à ne dormir que 4 heures dans la nuit du mercredi au jeudi tellement j'étais excitée et heureuse d'être dans ce lieu magnifique. Je me suis levée aux aurores le jeudi matin afin de profiter du Mont sans touriste, je vous ferai partager mon expérience lors de l'épisode 2. Bisous et à bientôt.

G Durand 20/08/2016 13:39

Très bon commentaire et belles photos !! Tu dois en garder un excellent souvenir !!

Les petites idées culinaires de Chris Andco 20/08/2016 13:57

Des souvenirs gravés à jamais dans ma mémoire, c'était magique !!

michele 20/08/2016 13:37

cc christelle la je dis tu exageres de ns faire baver devant cette omelette qui me saute dans le ventre g u la chance d aller au mont st michel mais pas celle de penetrer dans ce super restaurant je n ai goute que les galettes ...
en ts cas merci pour ces delicieux moments que tu nous fais partager et à bientot pour de nouvelles aventures
bonne fin de vacances bizz
mimi (copine d agnes)

Les petites idées culinaires de Chris Andco 20/08/2016 13:56

Coucou Michèle,
Je suis ravie d'avoir de tes nouvelles après les moments sympathiques passés lors de l'atelier GD. Je m'excuse de te faire baver devant l'omelette mais c'est vrai qu'elle est succulente et le goût du feu de bois est surprenant. Le lendemain de mon séjour, je l'ai goûtée sucrée avec des pommes caramélisées .... Mais ça, j'en parlerai lors de l'épisode 2. Bises et à bientôt